Qigong & Taiji > Qu’est-ce que le Taiji > Taiji: Wirkungsweise - Signification et modes d’action - Modi d'azione

Signification et modes d’action

La signification du terme «Taijiquan»
Ainsi que nous l’avons déjà mentionné plus haut, «Taiji» est un concept issu de la philosophie taoïste symbolisant la création du cosmos en tant que fusion de la terre et du ciel. Dans ce sens, le Taiji n’est autre que le symbole de qui est «Un», ou  du «plus haut». La traduction littérale est « charpente». La charpente d’une maison est la structure qui porte et rassemble les deux parties de la toiture.

Le Taiji est aussi et avant tout représentatif du signe appelé «le Yin et le Yang» en Occident. Ce symbole présente clairement le jeu d’échange et de métamorphose des deux forces Yin et Yang. «Quan», quant à lui, signifie «l’art du poing» et indique le lien originel avec l’art du combat. De fait, ce terme désigne, dans son ensemble, l’idée que cet «art du poing (Quan)» mène à l’harmonie (Taiji).

 

Les modes d’action du Taijiquan
On sait depuis longtemps que l’activité physique a des effets bénéfiques sur l’état de santé. Le célèbre « Classique interne de l’empereur jaune» (Huangdi Neijing) mentionne déjà cet état de fait. Son efficacité réside avant tout dans la concomitance de la posture particulière, des mouvements ainsi que de la conscientisation de la respiration. La pratique régulière du Taijiquan ne favorise pas seulement la détente et la motricité, elle stimule également le système nerveux, la respiration, la circulation, la digestion ainsi que le renouvellement des tissus. Des recherches et découvertes ont pu attester des effets positifs du Taijiquan sur l’organisme à long terme.

Le Taijiquan est aujourd’hui surtout pratiqué pour ses vertus bienfaisantes sur le corps et l’esprit, comme art du mouvement doux et méditatif.

Pratiquer le Taijiquan requiert à la fois de la concentration et de la détente. Cela renforce le corps en favorisant la souplesse et la motricité, régule le flux d’énergie et apporte harmonie et équilibre.

 

Le Taijiquan et la méditation
Les principes de la méditation sont le vide intérieur, l’immobilité et l’éveil de l’esprit. Comment une discipline comme le Taijiquan, où le corps est en mouvement perpétuel, peut-elle comporter des aspects méditatifs ? Dans la philosophie taoïste, le rôle du Yin et du Yang joue un rôle primordial. Yin et Yang sont les pôles opposés et cependant complémentaires d’une même force. Le corps et l’esprit (avec toutes ses fonctions et processus sur différents plans), forment une telle polarité. La pratique du Taijiquan conduit à l’exploration des diverses facettes et profondeurs de cette polarité. Ainsi, par exemple, l’attention se déplace au fil du temps, allant des mouvements extérieurs aux subtiles changements à l’intérieure du corps, jusqu’à une interaction plus consciente avec un environnement en continuelle mutation. Equilibre et transformation, calme et mouvement, introspection et expressivité sont des notions clé qui sont abordées de manière concrète dans la pratique du Taijiquan.