Qigong & Taiji > Qu’est-ce que le Taiji > Taiji: Philosophie - Philosophie- Filosofia

Philosophie du Taiji

 

Dans la philosophie taoïste, Tai-Ji symbolise la création du cosmos. Il s’agit, pour ainsi dire, de la fusion de la terre et du ciel ainsi qu’elle est exprimée par le symbole du Yin et du Yang.

Comme pour le Qigong, il existe cinq courants ou styles différents : chaque style a été développé par une famille qui contribuait, à son échelle, au développement global de cet art. A partir de chaque forme principale, des « sous-formes » virent le jour. Cette ascendance simplifie l’identification et l’apprentissage d’un style en particulier.

 

Le style Chen (Lao-Jia)
D’un point de vue chronologique, le style Chen doit être mentionné en premier. La caractéristique principale de ce style est la transition fluide entre des mouvements lents et doux à des mouvements rapides voir explosifs.

 

Le style Yang (Da-Jia)
Il fait partie des styles les plus connus et est largement répandu. Le style Yang a été développé par le maître Yang Lu-Chan à partir du style Chen. Il se distingue par des mouvements amples, harmonieux et fluides.

 

L’ancien style Wu (Hao)
Ce style se caractérise par de petits pas élégants et des mouvements de bras rapides qui s’ouvrent et se ferment en alternance.

 

Le style Sun (Uo-Bu-Jia)
Crée par le maître Sun Lu-Tang, ce style consiste en un mélange d’éléments issus de l’art de la boxe et se caractérise par des bascules soudaines allant d’avant en arrière.

 

Le nouveau style Wu (Zhong-Jia)
Ce style présente les mêmes caractéristiques que le style Yang : des mouvements harmonieux, amples et une exécution douce.